L’ennui c’est l’ennemi de notre génération. On ne l’accepte pas, on en a peur. J’ai connu certaines personnes pendant mes études qui préféraient sortir dans une soirée “pas terrible” avec des gens avec qui ils n’avaient pas forcément de grande affinités, plutôt que de rester seul chez eux. Je dis ça mais je faisais partie de ces personnes.

On a peur de s’ennuyer et le monde actuel nous aide (vraiment ?) à éviter cet état redouté. Avec les notifications, les réseaux sociaux, Netflix, les soirées étudiantes, les soirées networkings. La liste pourrait être très longue et se redécouper en sous listes.

Pourquoi je pense à l’ennui ? C’est en écoutant le dernier épisode (très bon) du podcast de Nouvelle Ecole (très bon également) dans lequel Antonin et son invité parle de ce sujet.

L’invité qui est humoriste explique que selon lui pour être artiste, il lui faut ce temps d’ennui pour créer, pour se comprendre, se poser les bonnes questions (ou s’en poser tout simplement)

L’ennui n’est pas une tare, c’est une force s’il est accepté et bien utilisé.

Le monde nous oblige à toujours vouloir aller vite. Je suis le premier concerné puisque je suis dirigeant d’une startup en croissance, la vitesse est donc mon quotidien. Un entrepreneur comme moi vit un vrai tourbillon qui ne s’arrête que lorsqu’il dort, et encore certains soirs cela peux être compliqué. Compliqué de prendre du temps, de la réflexion à 1) son business 2) sa vie personnelle. Je me suis beaucoup améliorer sur 1) et je dois encore beaucoup travailler sur 2).

Par contre, en tant qu’individu, il faut que nous soyons capable de prendre du temps pour nous. Ne pas toujours chercher à combler le vide dans nos agendas pourtant déjà très chargés. Ce n’est pas grave de ne pas avoir une soirée ou un événement chaque soir. Ce n’est pas grave de ne pas savoir quoi faire à chaque instant, chaque jour.

La vie et le business ce n’est pas que passé son temps à s’occuper. Il faut aussi se laisser du temps pour réfléchir. Et pour réfléchir il faut sortir du tourbillon.

Ce n’est pas au bureau que les gens ont leurs meilleures idées. C’est prouvé et je le constate moi même depuis 3 ans.

Sur le plan personnel, ce ne sera pas en faisant en continue des activités que vous aurez des “idées” et des prises de consciences sur et pour votre vie.

Posez-vous des questions compliquées dans ces moments de calme, de solitude

Quels sont mes objectifs cette année ? Dans ma vie ?

Suis je en mode automatique ? Que puis je améliorer dans ma vie professionnelle ? Personnelle ?

Que puis je faire pour améliorer ma vie ? Mon bonheur ?

L’ennui et la solitude peuvent aider chaque personne à se réaliser, prendre des décisions compliquées mais nécessaires.

Moi aussi, souvent j'ai peur de ce vide, je cherche également à le combler mais je prends conscience de ma faiblesse et je vais tâcher d’inverser ce processus afin d’en faire une force.

Je ne dois pas avoir besoin de toujours optimiser mon temps à la minute (seconde ?) Je dois me laisser guider par mes pensées, mon corps, mes envies.
 

Ça fait peur mais c’est nécessaire. Ennuyez vous.

All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OKSubscriptions powered by Strikingly